ALPINISME

Retour Menu Alpinisme

Retour Accueil

 

Mont Blanc

 

Aiguille du Tour (3540m)

Arête de la Table de Roc

Carto: 3630 OT

Orientation: Toutes

Difficultés: AD

Dénivelé positif: 840m depuis le refuge

Vue sur la Table de Roc, le Chardonnet et la Verte depuis l'antésommet Sud de l'Aiguille du Tour

 

Au lieu de vous entassez dans le Couloir de la Table ou la voie normale de l’Aiguille du Tour, préférez l’Arête de la Table de Roc beaucoup moins parcouru. Cette voie demande un peu de recherche d’itinéraire mais n’est pas paumature (dans le sens où les erreurs de parcours sont en général corrigeables assez rapidement). L’arrivée sur la table et le parcours qui s’en suit sont des endroits magiques avec une superbe vue sur l’Aiguille d’Argentière, le Chardonnet, la Verte et la multitude de pointes de granit. Attention, ça peut être très long, comptes une bonne dizaine d’heures de refuge à refuge.

Matériel : Equipement classique de glacier + 5/6 sangles et dégaines (nombreux becquets). Coinceurs peu utiles.

En voiture: Rejoignez la Tour dans le fond de la vallée de Chamonix. Garez vous sur le parking du télécabine.

Approche : Il y deux possibilités pour rejoindre le refuge Albert 1er : la dure et la facile. Mais la facile, c’est un peu de la triche, puisqu‘il s’agit de prendre les remontées mécaniques du domaine du Tour (11 euros l’aller !) et ensuite de suivre un bon chemin qui coupe une pente bien raide (à éviter au début de printemps). La dure, la vraie emprunte un chemin qui part à droite de la gare d’arrivée de la télécabine et traverse un pâturage. Par cet itinéraire, il y a un petit passage de crapahute (II) et surtout une moraine infini.

Course : Partez à l’Est du refuge pour prendre rapidement pied sur le glacier du Tour. Passez près du Signal Reilly (2883m) et continuez Nord-Est. Attaquez une pente à 30° pour contourner l’Arête de la Table de Roc et atteindre le Couloir de la Table. A partir d’ici, il est difficile de décrire clairement la course, le rocher pouvant s’attaquer à plusieurs endroits à gauche du couloir (à 40/45°) avant ou après la première étroiture (souvent en rocher) du couloir. On peut dire que l’itinéraire rocheux se passe essentiellement côté Ouest. Donc dès que vous êtes sur l’arête essayez de rejoindre ce côté. 10 m sous la table, côté Ouest, vous vous trouvez au pied de deux cheminées (pas essayés), prenez à droite pour atteindre une plateforme. A gauche ce trouve une dalle assez lisse avec un bloc coincé, attrapez ce bloc et tirez (bon pas de 4). Sous la table repérez les sangles qui permettent de passer le passage clef. Les topos classiques de cet itinéraire décrivent ici un pas de IV-IV+. Ce sont de vieilles cotations « montagne », il faut plutôt s’attendre à un bon 5 en cotation falaise. Vous pouvez installer une pédale pour vous aider, mais le pas reste physique. La table est apparemment évitable en contournant par l’Est bien avant.

De la table, attaquez le mur qui en part directement, 10m d’une jolie escalade en 4. Passez une brèche et suivez l’Est en direction du sommet. Parcourez alors une arête magnifique formée de pics acérés de granit. Après une partie très effilée, vous redescendrez quelques mètres côté Nord pour atteindre une petite plateforme. Au même niveau à gauche, part une dalle couchée qui continue par un petit mur raide sans prise, ça passe difficilement. De la plateforme, préférez redescendre quelques mètres pour faire une traversée sous cette dalle et remonter sur le fil. Vous arrivez ensuite à la brèche où on rejoint l’arrivée du Couloir de la Table. Ici, faites un petit rappel de 5m (ce rappel doit être évitable par le côté Nord). A partir de là, le rocher est plus facile et moins aérien. L’arête se parcourt plutôt côté Sud puis Nord pour atteindre l’antésommet Sud (croix en bois, 3529m). Continuez côté Sud pour atteindre le vrai sommet. Celui-ci se reconnaît très bien à la patine du rocher.

Descente : Descendez côté Est (voie normale) par du rocher facile pour rejoindre la pente de neige. Le cheminement est bien marqué par les nombreux passages. Il est possible de poser un rappel si la pente est en glace ou même complètement sèche. Ensuite empruntez facilement le Col Supérieur du Tour (3289m) et passez côté Ouest pour rejoindre le refuge.

Quelques photos:

Cette vue sur le parcours depuis le chemin du retour donne une idée de la longueur de la course

 

Le Couloir de la Table

 

La Table de Roc vue du dessus Le magnifique parcours d'arête après la table.
 
 
  Retour Menu Alpinisme

Retour Accueil