ALPINISME

Retour Menu Alpinisme

Retour Accueil

 

Ecrins

 

Grande Ruine, Pointe Brevoort (3765m)

voie normale

Carto: 3436 ET Meije-Pelvoux

Orientation: principalement Est

Difficultés: F

Dénivelé positif: 600m depuis le refuge

La vue du sommet sur l'arête des Cavales arrivant au Pavé et se divisant à droite vers le Pic Gaspard et à gauche vers la Meije.

 

La Grande Ruine est l’un des grands sommets des Ecrins. Son altitude alliée à son emplacement dans le massif donne une vue imprenable des Ecrins à son sommet. Un autre avantage de ce sommet est son refuge : Adele Planchard, perché à 3169m dans un cadre minéral. On est en montagne, c’est sûr ! Notons que la vue du refuge est complètement dégagé à l’Est, on profite donc d’un magnifique lever de soleil à l’horizon (ce qui est tout de même assez rare en refuge). Sans être difficile, la Grande Ruine n’est pas a prendre à la légère : altitude, glacier crevassé et passage rocheux délicat si il ne reste plus beaucoup de neige. Bref, entre le début de saison et la fin, la course passe de F à PD-.

Matériel : classique de glacier, une ou deux sangles pour le rocher, matériel pour rappel de 20m.

En voiture : De Grenoble, rejoignez la Grave puis le Pied du Col en contrebas de la N91, 3km après la sortie de la Grave (ne pas entrer dans Villar d’Arêne). Garez vous près du camping et du bar. Si vous n’avez pas peur pour votre voiture (vols), vous pouvez pousser 1km plus loin sur une route défoncée.

Approche : Du parking suivez le fléchage pour le refuge d’Adele Planchard. Comptez bien 5h pour rejoindre celui-ci. Vous passerez tout d’abord la Pas d’Anna Falque ensuite par le Plan de Valfourche bien plat et bien long. Ensuite, c’est la montée (bavante) vers le refuge.

Course : Du refuge, traversez horizontalement pour rejoindre rapidement (5min) le Glacier Supérieur des Agneaux. L’itinéraire classique passe en rive gauche du glacier, mais si celui-ci est déjà bien ouvert (crevasses), il vaut mieux continuer horizontalement pour rejoindre le pied de l’arête Sud-Est et remonter rive droite. Arrivé à un plat, visez la base Sud de l’arête sommitale (à gauche).

Arrivé au rocher sous l’arête Sud-Est, vous avez le choix :

- par un couloir caché derrière l’arête coté ouest. Pour l’atteindre monter sur le rocher et faites une traversée sur la gauche et contourner l’arête à sa base. Ce couloir est très commode quand il est en neige. Sinon il est constitué de dalles à sa base et de rochers brisé en haut, le tout n’excédant pas 30-35°.

- par une courte escalade en 3+ qui débute quelques mètres à droite de la base de l’arête dans un rocher jaune arrondi comme des galets, pas de point en place.

- par une autre courte escalade en 3 dans un dièdre bien visible encore plus à droite.

A la sortie du couloir tous les itinéraires se rejoignent. Ensuite rejoignez l’arête Sud-Est et atteignez le sommet par du rocher facile.

Il est apparemment possible d’emprunter l’arête Est depuis le col du Diable (pas fait, ni repéré).

Descente: Vous pouvez choisir le couloir ou l’un des deux rappels (que vous aurez repérés à la montée par le rocher) installés sous l’arête de montée.

Quelques photos:

La Barre des Ecrins derrière Roche Faurio Itineraire rocheux de la Grande Ruine
Les Ecrins au petit jour.

 

L'arrivée au rocher et les trois possibilité sur l'arête Sud-Est

 

A l'approche du sommet de la Grande Ruine Glacier Supérieur des Agneaux
Sur le rocher débonnaire amenant au sommet La descente à travers les crevasses de fin de saison
 
 
  Retour Menu Alpinisme

Retour Accueil